L’autoconstruction : Le financement du terrain

Projet à l’intérieur des 12 mois suivant l’achat du terrain

  • Financement possible à 100% de la valeur.
  • Le coût d’achat du terrain doit être supporté par une évaluation agréée ou municipale. Cette dernière doit être égale ou supérieure au coût d’acquisition.
  • La propriété principale actuelle doit être en vente avec les preuves au dossier (contrat de l’agent d’immeuble ou facture payée Du Proprio).
  • Vous devez vous préqualifier pour la totalité du projet d’autoconstruction.
  • Votre projet de construction doit être bâti et présenté en cohérence avec le financement autorisé.
  • Vous devez vous qualifier pour le financement de votre terrain, incluant ses engagements actuels, dont la propriété en vente.
  • Si la construction ne peut débuter avant 1 an, l’amortissement devra être remis sur 10 ans.
  • Les coûts d’enregistrement chez le notaire ainsi que le coût d’évaluation (le cas échéant) sont à la charge des membres.
  • L’assurance-vie est obligatoire pour le financement du terrain (projet d’un an et plus).

Projet après plus de 12 mois suivant l’achat du terrain

  • Financement maximum à 65% du coût ou de la valeur marchande.
    Le coût d’achat du terrain doit être supporté par une évaluation agréée ou municipale. Cette dernière doit être égale ou supérieure au coût d’acquisition.
  • Amortissement maximal de 10 ans.
  • Exclusivité Caisse : le coût d’intérêt sera aligné sur les taux hypothécaires (concurrent : taux de prêt personnel)
  • Les coûts d’enregistrement chez le notaire ainsi que le coût d’évaluation (le cas échéant) sont à la charge des membres.
  • L’assurance-vie est obligatoire pour le financement du terrain (projet d’un an et plus)


*Notez que les procédures et les tarifs indiqués sont sujets à changement sans préavis.